THIERRY CHATEL

Thierry

T H I E R R Y  C H A T E L


BIOGRAPHIE

 

« En soixante quatre, au Brésil,

Au pouvoir les militaires,

Cages de fers pour les civils

Hostiles au régime totalitaire. »

« Non, non rien n’a changé. » 1984

1964, année de sa naissance, plus d’un demi siècle d’histoire qu’il raconte, conte et chante.

 

Dans le milieu du spectacle depuis l’âge de 10 ans, théâtre, danse en amateur dans la troupe familiale, à 14 ans, avec ses frères, il écume les bals populaires avec leur « disco-mobile », puis fait de la « radio locale » entre 1985 et 1986.

C’est aussi à cet époque qu’il fréquente « la Maisons des Arts » d’Évreux, dans les ateliers de photo-vidéo, dessin, peinture et modèle vivant.

 

« Voici venu le temps des premières bêtises.

Quand à l’école communale, il fait l’école buissonnière. »

« Voici venu le temps » 1985

L’école ne lui laissera pas un souvenir impérissable, il la quittera sans le Bac. Il commence la guitare, à l’âge de 15 ans. Ses premières compositions (texte et musique) voient le jour, sur les pelouses du lycée, en 1981.

 

De petits boulots en postes à responsabilités, salarié, entrepreneur, consultant, formateur, chômeur, étudiant, sa vie professionnelle est chaotique, tout en œuvrant dans des associations. Il obtiendra un Master, par le biais de la formation continue.

Mais la musique, la création artistique, restent toujours en filigrane. Au gré des demandes, des opportunités, il donne des concerts dans les bars, les ehpads, crée des événements, des festivals où il intervient en tant qu’artiste, Ingé-son ou organisateur.

 

Ses enfants volants de leurs propres ailes, et après avoir passé 25 ans de sa vie à aider les autres au sein d’associations de défense des droits, il décide en 2018 de se consacrer uniquement au monde artistique. Il décide, enfin, de s’aider « lui ».

 

« Ainsi soit-il, je remercie le ciel,

  Instant sublime, vision de rêve,

  Ma bouche se pose sur ton sein. Ma main parcourt ton corps sans trêve.

  Excitation, je me sens tout fébrile. »

« Je suis comme un môme » 1992

Acrostiche, un de ses styles d’écriture, mais pas le seul. Vers irréguliers ou constructions mathématiques élaborées, il ne se laisse pas enfermer dans un seul style ou univers. Textes humoristiques ou graves sur des sujets de société, la Mort, l’Amour ou laissant son esprit divaguer, écrire sur tout ou sur rien , juste jouer avec les mots, leurs sens ou contresens.

Entre prose ou poésie, s’insinuent des mélodies couleur bossa, teintées de blues, ambiances jazzy ou ballades folk.

 

« Métaphore d’une image fantasmagorique, écrite de la plume pelliculaire d’un chorégraphe, concepteur de cette peinture à l’huile, essence musicale de son moteur vital. »

« Aberrations » 1984

Artiste multiforme délaissant la plume pour le pinceau ou le fusain, délaissant les mots pour coucher sur papier argentique ses pensées, puis retrouver la magie des mots, la musicalité des vers et égrainer les notes de musique, ainsi laissant germer une nouvelle mélodie. Être libre de créer, tel est son credo.

 

« Une quinte augmentée,

La clé de sol nous envie.

Au ciel septième mineure,

Neuvième… l’infini. »

« Kind of blue » 2009